Image
Top
Navigation

Nom du projet
Jardin mélodieux

Localisation
Quartier Judaïque, Bordeaux

Année
2016

Descriptif
Conception du jardin, suivi de chantier

Maîtrise d’ouvrage
Privée

Maîtrise d’œuvre
PAYSAGE : Agence « Atelier Landcraft» Tim Guest, Joanna Hubert

Note explicative

Le site de projet bénéficie d’un environnement paysager et architectural agréable malgré quelques vis à vis gênants. Une belle façade en pierre bourgeoise domine le jardin, originale de part ces grandes ouvertures carrées style art déco. Les limites de la parcelle, matérialisées par de hauts murs aux matériaux disparates, sont très présentes. Notre proposition d’aménagement met en place une structure végétale permettant d’établir une composition géométrique dans le jardin faisant écho à l’architecture 1900. Nous obtenons ainsi différentes « pièces » plus ou moins minérales ou végétales, graduellement depuis la sortie de la maison jusqu’aux confins du jardin. Les limites s’adoucissent avec la plantation d’une charmille masquant tout le mur périphérique.
Les « pièces minérales » se composent de terrasses formant un socle en pierre valorisant l’architecture de la maison. La grande terrasse centrale bordée d’une haie d’osmanthes, en léger surplomb du jardin, prolonge ainsi les pièces à vivre intérieures. On accède par quelques marches aux petites terrasses latérales rythmées de pots d’Anduze.
Le salon de verdure se compose de grands losanges en pierres traversés de larges joints engazonnés, offrant un bon équilibre visuel entre minéral et végétal. La « pièce » est agrémentée d’une fontaine murale et d’un bassin en pierre en arc de cercle, logés dans une alcôve de charmes. Une haie basse d’Ilex crenata cadre l’espace.
Le jardin à proprement parler se compose de deux pelouses ornées de massifs fleuris dont le tracé en courbes se veut en rupture avec les formes géométriques des autres « pièces ». Il invite à la déambulation et à l’observation des plantes choisies avec soin. Cet environnement exclusivement végétal, clos d’un rideau de charmes, est ponctué de grands sujets (cyprès et poiriers ornementaux) et permettent d’atténuer les vis à vis et s’accordent avec les propriétés voisines pour créer un paysage au delà des limites parcellaires.